lundi 25 février 2013

Le SRB Tazmalt crie à l’injustice


En effet, après l’affaire du match CRBSET - SRBT (seniors) qui continue d’alimenter la chronique sportive locale (voir notre édition d’avant-hier), voilà que les dirigeants du SRB Tazmalt crient encore à la politique de « deux poids, deux mesures » dans une autre affaire concernant cette fois-ci la catégorie Juniors de ce club de la haute Vallée de la Soummam. Ainsi, le match USM Béjaïa - SRBT (juniors), comptant pour la 17e journée de ce championnat et que devait abriter, vendredi matin, le terrain annexe de l’OPOW de Béjaïa, n’a pas eu lieu malgré la présence des deux équipes et du directeur de jeu sur le terrain à l’heure du match (11h).  Et pour cause, le terrain en question n’était tout simplement pas tracé comme l’exige la réglementation, avons-nous constaté aussi sur place. Pour les dirigeants du SRBT, le gain du match doit « automatiquement » revenir de droit à leur équipe en ce sens que la faute incomberait plutôt à l’équipe receveuse qui n’aurait pas pris ses dispositions à l’avance. « Faire rejouer le match, comme le préconise la ligue, serait une grave erreur et un parti pris flagrant au profit de l’USMB en sa qualité de club receveur et donc fautif », disent les responsables du SRB Tazmalt qui ne réclament que le gain de ce match. 

                           

 B. Ouari.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire